A titre provisoire

Après deux créations participatives menées avec des lycéens primo-arrivants en classe UPE2A, j’ai eu besoin de comprendre ce qu’ils vivaient, et plus précisément la manière dont ils étaient accueillis. Cela me semblait trouble, dispersé, voire opaque pour qui n’a pas appris le jargon bureaucratique et ses sigles énigmatiques. J’ai rencontré des professeurs, des éducateurs spécialisés, des directeurs de centres, des juristes, des avocats, et des employés de l’Aide Sociale à L’enfance. Tous sont aux prises avec des injonctions contraires, oscillant entre déborder les limites légales de leurs métiers et s’y cantonner par souci de protection ou de loyauté. D’un côté comme dans l’autre, le sens de leur travail est mis à mal.
Ces paroles recueillies la plupart du temps en off racontent un état du monde politique, celui de la France et de ses contradictions dans l’accueil des mineurs. Elles interrogent la responsabilité de chacun dans ce système, en commençant par ceux qui sont engagés par leur travail. Elles interrogent notre regard sur l’autre, et plus précisément sur l’enfant étranger qu’on n’accueille qu’à titre provisoire.
A partir de la retranscription parfois imaginaire de ces voix, j’ai commencé à écrire un monologue polyphonique. Une femme seule en scène, traversée par ces voix contradictoires, glissant dans l’absurdité de ces trajectoires, et dans la folie énigmatique de cette bureaucratie.

Charlotte Lagrange

Maquettes
22 septembre 14h30 et 18h15 : Festival Court Toujours –  Le NEST – CDN transfrontalier de Thionville Grand-Est

25 septembre, 19h : Avant-Scènes au TPV – Théâtre Paris Villette

Résidences de création

Du 2 au 6 septembre 2019 au NEST – Centre Dramatique Transfrontalier de Thionville

Du 9 au 13 septembre 2019 au TPV – Théâtre Paris Villette

Du 17 février au 1er mars  – Chartreuse Villeneuve lez Avignon

Texte et mise en scène : Charlotte Lagrange

Avec Julie Palmier