L'Araignée

Publié aux éditions Tapuscrit / Théâtre Ouvert

Son travail, elle l’a toujours bien fait.
Quitte à expulser des gamins qui avaient menti.
Elle l’a toujours bien fait, mais peut-être trop bien.
Surtout quand elle a rencontré S, l’un de ses trop nombreux dossiers, un adolescent soninké pour qui elle s’est prise d’une grande affection. Et qu’elle a voulu changer le système de l’intérieur.
Elle travaille toujours dans l’Aide Sociale à L’Enfance. Mais plus avec les mineurs étrangers. On préfère ça, qu’elle ne le fasse plus.

« Peut-être que les araignées sont capables de faire semblant de mourir devant un danger imminent ?

Si seulement je pouvais faire ça de temps en temps
me mettre en pause »

Saison 22/23

8 novembre – 2022 Théâtre Chatillon-Clamart
13 novembre 2022 – Les Théâtrales Charles Dullin – Fontenay sous Bois
6 décembre 2022 – Les Aires – Théâtre de Die et du Diois
9 décembre 2022 – Maison d’Elsa – Cie du Jarnisy
13 et 14 janvier 2023 – Les Quinconces-L’Espal – Scène Nationale du Mans
26 au 28 janvier 2023 – La Reine Blanche – Paris
2 et 3 février 2023 – La Reine Blanche – Paris
4 février 2023 – Théâtre Brétigny – Scène Conventionnée
7 au 9 février 2023 – TAPS Strasbourg
6 et 7 mars 2023 – Théâtre Des Îlets – CDN de Montluçon
15 au 17 mars 2023 – Théâtre du Point du Jour, Lyon
29 mars 2023 – Théâtre de Hagueneau dans le cadre de Région en scène
7 avril 2023 – Culture Commune, Loos-en-Gohelle

Saison 21/22

12 – 16 octobre 2021 à la Comédie de Béthune – CDN Nord Pas de Calais
8 – 10 novembre 2021 au Théâtre du Beauvaisis – Scène Nationale de Beauvais
10 – 18 août 2022 – Tournée dans les centres CCAS / version hors les murs

Saison 20/21

Juillet – Festival d’Avignon – Le 11 (reporté)
9 juillet 19h – Lecture par l’autrice au NEST – CDN Transfrontalier de Thionville-Lorraine
28 août 2020 – Lecture avec Théâtre Ouvert, Cour de l’hôtel d’Albret – 31 rue des Francs-Bourgeois, 4ème arrondissement de Paris
27 octobre 2020 – Lecture à la Chartreuse de Villeneuve lez Avignon dans le cadre de la semaine d’art du festival d’Avignon In
17 – 19 mai 2021 – MA Scène Nationale de Montbéliard, en versions hors les murs et en salle

Création

5 – 7 mars 2020 – Théâtre Ouvert à la MC93

Distribution

Texte et mise en scène Charlotte Lagrange

Avec Emmanuelle Lafon

Collaboration à la mise en scène Valentine Alaqui

Scénographie Camille Riquier

Régie générale Martin Rumeau

Lumières Kevin Briard

Sons Mélanie Péclat

Production

Production La Chair du Monde

Coproduction Le NEST – CDN transfrontalier de Thionville-Grand Est ; La Comédie de Béthune – Centre Dramatique National Nord – Pas de Calais ; Théâtre Ouvert – Centre National des Dramaturgies Contemporaines ; Théâtre du Beauvaisis – Scène Nationale de Beauvais

Soutiens La Chartreuse de Villeneuve-Lez-Avignon – Centre National des écritures du spectacle

Résidences MA Scène Nationale de Montbéliard, Le NEST – CDN transfrontalier de Thionville-Grand Est, le Théâtre Paris-Villette Made in TPV, La Chartreuse de Villeneuve-Lez-Avignon – Centre National des écritures du spectacle

La compagnie est conventionnée par le ministère de la Culture (direction régionale des affaires culturelles du Grand Est) et la Région Grand Est

Le texte est publié aux éditions Théâtre Ouvert collection Tapuscrit 

Spectacle créé le 5 mars 2020 avec Théâtre Ouvert en hors-les-murs à la MC93


Lieux de résidences : MA Scène Nationale de Montbéliard, Le NEST – CDN transfrontalier de Thionville-Grand Est, le Théâtre Paris-Villette Made in TPV, La Chartreuse de Villeneuve-Lez-Avignon – Centre National des écritures du spectacle

Après deux créations participatives menées avec des lycéens primo-arrivants en classe UPE2A, j’ai eu besoin de comprendre ce qu’ils vivaient, et plus précisément la manière dont ils étaient accueillis. Cela me semblait trouble, dispersé, voire opaque pour qui n’a pas appris le jargon bureaucratique et ses sigles énigmatiques. J’ai rencontré des professeurs, des éducateurs spécialisés, des directeurs de centres, des juristes, des avocats, et des employés de l’Aide Sociale à L’enfance. Tous sont aux prises avec des injonctions contraires, oscillant entre déborder les limites légales de leurs métiers et s’y cantonner par souci de protection ou de loyauté. D’un côté comme dans l’autre, le sens de leur travail est mis à mal.

Ces paroles recueillies la plupart du temps en off racontent un état du monde politique, celui de la France et de ses contradictions dans l’accueil des mineurs. Elles interrogent la responsabilité de chacun dans ce système, en commençant par ceux qui sont engagés par leur travail. Elles interrogent notre regard sur l’autre, et plus précisément sur l’enfant étranger qu’on n’accueille qu’à titre provisoire.

A partir de la retranscription parfois imaginaire de ces voix, j’ai commencé à écrire un monologue polyphonique. Une femme seule en scène, traversée par ces voix contradictoires, glissant dans l’absurdité de ces trajectoires, et dans la folie énigmatique de cette bureaucratie.

Charlotte Lagrange