Je suis nombreuse

Comment peut-on apparaître à la fois en solo et démultipliée ?

 

Imaginée par Charlotte Lagrange en étroite collaboration avec son unique interprète Julie Tavert, cette création s’inspire à la fois des codes du cirque, du théâtre et de la danse.

Création en février 2015 à Am Stram Gram, Centre international de création pour l’enfance et la jeunesse

Am stram Gram / Génève
23 février à 14h15
24 février à 19h00
26 février à 10h et 14h15
27 février 14h15
28 février 17h00
1 mars à 17h00

Château- Rouge / Annemasse
17 mars à 19h30
18 mars à 20h30
19 mars à 19h30

Les Scènes du Jura / Lons-Le-Saunier
23 avril à 19h30

Spectacle conçu par Charlotte Lagrange et Julie Tavert

Texte et mise en scène : Charlotte Lagrange

Interprète danseuse et acrobate : Julie Tavert

Lumières : Claire Gondrexon

Scénographie, costumes : Camille Vallat

Création sonore : Simon Aeschimann

Ingénieur du son : en cours

Conseil et regard extérieur : Jean-Baptiste André

Tout public à partir de 10 ans

Durée : environ 50 minutes

Entre soi et le corps, une quête acrobatique

Sur une proposition de Virginie Boccard, Fabrice Melquiot et Frédéric Tovany, jʼai rencontré Julie Tavert, une acrobate au sol, lʼoccasion rêvée dʼinterroger le corps, son langage et sa place dans le monde.
Aussi large quʼobsédante, la question du rapport que lʼon entretient à son propre corps et à celui des autres ne cesse de mʼinterroger intimement, socialement et jusque dans ma pratique du théâtre. Alors que le mouvement des acteurs est souvent consécutif à une langue, celui des acrobates est premier à tel point que la prise de parole peut perdre lʼévidence quʼelle semble avoir au théâtre et dans la vie de tous les jours.
Jʼaimerais travailler sur cette scission intérieure entre soi et son corps, comme si lʼon était deux entités en une. Mais quel est cet autre qui a un corps et qui est ce corps ?
Premier représentant de notre identité dans la rencontre entre les êtres, le corps est aussi lʼoutil de la mise en scène de soi, le moyen par lequel on cherche à coïncider avec un idéal ou une norme.
Au centre des discours socio-économiques contemporains, le corps est un enjeu crucial pour comprendre la place de lʼindividu dans la société, pour interroger la construction de son ou de ses identités et ainsi pour questionner notre liberté dans cette société.
Jʼaimerais créer avec Julie Tavert un spectacle qui sʼinspire à la fois des codes du cirque, du théâtre et de la danse, pour raconter la recherche dʼun langage mêlant le corps à la parole et la parole au corps. Le processus même de création se fera dans un dialogue constant entre écriture chorégraphique et écriture dramaturgique.
Sur le plateau, Julie sera en solo mais nombreuse, divisée entre différents outils de langages et différentes langues, démultipliée par des couches de vêtements comme autant de mues successives, et par des reproductions de son corps comme autant de masques possibles.

Charlotte Lagrange, le 6 avril 2014

Une commande et une création de la Fabrique de Dépaysement

Production déléguée Château-Rouge, Scène Pluridisciplinaire d’Annemasse, coproduite par le Théâtre Am Stram Gram de Genève, Centre International de Création pour l’Enfance et la Jeunesse, Château Rouge, Scène Pluridisciplinaire d’Annemasse et Les Scènes du Jura – Scène nationale dans le cadre du programme INTERREG IV A France-Suisse 2007-2013 avec le soutien du Fonds européen de développement régional et de la Confédération Suisse.